GESTION DE LA DOUleur

Les acouphènes ou sifflements d’oreilles concernent environ dix millions de personnes en France (selon le Dr Michel Vertallier, médecin ORL et sophrologue).

Souvent liés à une baisse d’audition, un traumatisme sonore et presque toujours un état de stress, les acouphènes sont eux-même générateurs de stress et d’anxiété.

Avec les acouphènes, d’autres problèmes tels que les troubles du sommeil et la fatigue peuvent aussi apparaître. De surcroît une focalisation sur le symptôme est souvent observée : les acouphènes envahissent toute l’existence.

Afin de briser ce cercle vicieux, la sophrologie est toute indiquée puisqu’elle s’intéresse à la totalité de la conscience : corps, pensées, émotions.
Rétablir un équilibre dans la globalité de la personne est essentiel pour soulager sa souffrance.
Permettre au consultant de défocaliser de son symptôme, devient l’enjeu principal de son accompagnement sophrologique.
 

L'apport de la SOPHROLOGIE dans la gestion des ACOUPHENES

Les techniques sophrologiques sont basées sur plusieurs axes :

  • L’écoute bienveillante et inconditionnelle du sophrologue
  • La perception du corps dans un état de détente, et l’élimination des tensions musculaires
  • La respiration synchronique pour calmer l’état émotionnel et apaiser l’agitation mentale
  • Les techniques anti-stress pour retrouver un sommeil réparateur
  • Le renforcement des capacités de la personne : confiance en soi et optimisme
  • Les techniques du 2ème degré de la méthode sophrologique, pour diriger la conscience sur des pensées positives, et activer la défocalisation sur les acouphènes. Les sifflements sont toujours présents mais ils ne sont plus vécus négativement : ils s'intègrent parmi les autres sons.
  • Les techniques des 3 et 4ème degrés sont aussi recommandées si la personne le souhaite, pour compléter son cheminement vers un mieux être global. Ces derniers degrés du cycle fondamental de la méthode sophrologique sont proposés en individuel ou en groupe au cabinet de Zillisheim.

Le principe d’adaptabilité de la méthode sophrologique, permet au sophrologue de cibler les différentes techniques afin de répondre aux attentes du consultant.

Toutefois, les techniques sophrologiques ne remplacent pas le suivi du consultant par un médecin ORL, et d’autres professionnels de la santé, kinésithérapeutes, psychologues,… Elles s’ajoutent à toutes les autres approches pour soulager la personne acouphénique de son mal-être.

 

TEMOIGNAGES

Marina

Souffrant d'acouphènes depuis un moment et sur les conseils de mon ORL... j'ai décidé de me tourner vers la sophrologie comme dernier recours et sans trop y croire.
Dès la première séance avec Mme Dervaux je me suis sentie en confiance, c'est une personne très à l'écoute et très professionnelle.
En quelques séances j ai appris à ne plus focaliser sur mes acouphènes, à ne plus angoisser le soir avec ce bruit infernal en permanence. Plus de stress, je dors à nouveau très bien, je vis normalement avec ces bruits auxquels je ne prête même plus attention. Ils sont toujours là c'est clair mais je n'y prête plus attention du tout. Je revis!!
Je conseille à tous ceux qui comme moi ont des acouphènes d'essayer la sophrologie.
Vraiment je recommande!

 

Estelle

Suite à des crises de vertiges rotatoires, je me suis tournée vers la sophrologie, cherchant désespérément un réconfort. Grâce à l'aide de Mme Dervaux, j'ai réussi à gérer le stress induit par cette pathologie post-infectieuse. Je laisse un témoignage pour tous ceux qui souffrent de vertiges et qui n'osent pas franchir le pas. La sophrologie apporte un réel bienfait, dans le sens où elle apaise le mental et vous ouvre un nouvel horizon, alors que vous pensiez avoir touché le fond. C'est une aide précieuse en complément des autres thérapies (kiné et orthoptiste). Alors, n'hésitez plus!

 

 

retour vers la PAGE d'ACCUEIL